Première boum, mode d’emploi

17 Fév

Jeanne fête ses 10 ans, et depuis des semaines, nous n’entendons parler que d’un seul cadeau : LA BOUM ! Très vite, nous avons trouvé un compromis : une pizza Party, de 18 h à 21 h !
Samedi, 18 h, tout est prêt : play-liste dans la clef USB, boule disco allumée, tapis roulé, et bibelots précieux planqués. La musique est à fond quand les minettes et leurs blondinets débarquent.
La déferlante se rue sur les cocktails, diabolos menthe, fraise ou citron, au rythme de « We are not what you think we are, we are golden, we are golden… »
En 3 ou 4 poignées, tous les gâteaux apéritifs ont disparu, gloups !
Eh bien, si c’est comme ça, autant nourrir tout de suite ces ventres affamés : un quart de pâte à pizza rectangulaire est placé dans chaque assiette ; au centre de la table, les coupelles remplies de sauce tomate, jambon, champignons et mozza attendent l’assaut, et c’est dans la joie et la bonne humeur que chacun se transforme en pizzaiolo.
Pendant que la fournée cuit, les préados filent danser et les morceaux s’enchaînent : « … J’aimerais tellement te dire ce que veut mon cœur… No he can’t read in my Poker face, mamamah… »
« Bing ! », un premier bris de verre, je croise un regard inquiet. « T’inquiète, c’est du verre blanc, ça porte bonheur. »
Mais calmons tout de même le jeu : « Les pizzas sont cuiiiites !! »
Tandis que les assiettes se vident, les galettes des rois (merci Picard) gonflent dans le four.
« Hum plus faim… » Et c’est reparti… « Fuck you! Fuck you very, very muuuuuch !!! »
A table pour le dessert et les cadeaux !
« Trop beau, merci ! – J’ai la fève ! – Moi aussi ! »
Bougies, rubans et emballages se mêlent rapidement au carnage des galettes vite délaissées une fois les fèves délogées.
En 7 minutes, le dessert est plié. Tout le monde retourne danser sur High School Musical ou Miley Cyrus : mais où est-ce qu’elles ont appris ces chorégraphies ?
Un coup d’œil sur l’horloge, 20 h. Encore une heure ! C’est chaud…
Houla ! L’excitation est générale, une pause s’impose !
Vite, le sachet de gages acheté chez le chinois : « Récite l’alphabet à l’envers », « Invente une danse », « Fais-nous ta plus belle grimace ». Aux gages succède la distribution des petits cadeaux aux invités, « Trop classe, le bracelet Hannah Montana, tu choisis le porte-clef tête de mort ou guitare électrique ? »
20 h 55 : les premiers parents sonnent, accueillis par un hurlement : « Toutes celles qui portent la frange à la Kate Moss, ça m’énerve !! »
21h30 : La maison est à sac… rien de grave. Rincés, on s’est pris le coup de vieux de l’année, mais on est les parents les plus populaires du quartier !!!

Astuce : Pour éviter que la fête ne parte en vrille, contrôlez la situation sans en avoir l’air. Suggérez-leur un moment pour danser, un pour manger, un autre pour les cadeaux, et prévoyez une solution de repli, comme un jeu de société ou des gages si la soirée vous échappait. Et surtout, régalez-vous !

Concocté par la Serial mother


Publicités

3 Réponses to “Première boum, mode d’emploi”

  1. Alice 22 février 2010 à 09:24 #

    YYYYYYYYeeeeeeeeesssssssss !!! La serial mother !! 🙂 J’ADORE !!!!! 😀

  2. Fée Voir 5 mars 2010 à 10:34 #

    Serial Mother a quelle âge est que vous préconise LA BOUM, est ce que a 7 ans c’est raisonnable. Tant que les invitées ne chant pas « mmm when the roof caved in mmmm » Watcha say de Jason DeRulo vu que notre nouvelle toiture a beaucoup souffert ce weekend

  3. Cécile 12 mars 2010 à 20:09 #

    On adore les astuces de la sérial mother

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :